La Martinique, Réserve mondiale de Biosphère, a été choisie par l’UNESCO pour être présente à ses côtés à la COP 15 à Montréal

 A l’échelle du monde, le Programme sur l’Homme et la Biosphère de l’UNESCO a choisi la Martinique, parmi 738 territoires Réserves de biosphère dans 134 pays pour être présente, à ses côtés à Montréal, du 07 au 19 décembre 2022.

C’est l’un des 18 membres fondateurs de l’Association Martinique Réserve de Biosphère, Coralie BALMY, qui a été nommée Ambassadrice de la Réserve de Biosphère de Martinique et invitée à participer à la 15ème session de la Conférence des Parties de la Convention sur la Diversité Biologique (COP15), à Montréal.

L’enjeu de la COP15 est de faire adopter par les États membres de la Convention un nouveau cadre mondial de gouvernance de la biodiversité, dit « Cadre mondial post-2020 pour la biodiversité », qui fixera les objectifs à atteindre pour ralentir l’érosion de la biodiversité : 4 objectifs stratégiques et 22 cibles sont en cours de négociation.

Les actions menées et les valeurs portées par Coralie illustrent à merveille les messages de réconciliation portés par l’UNESCO et son réseau mondial de Réserves de Biosphère :

·      La réconciliation entre nature et culture : par son mandat interdisciplinaire, l’UNESCO et ses programmes, en particulier celui sur l’Homme et la Biosphère, permettent de renforcer le lien entre diversité biologique et culturelle. L’UNESCO estime qu’il est déterminant de lier la conservation de la biodiversité avec les systèmes sociaux, culturels et économiques, et de sauvegarder les pratiques sociales, les expressions culturelles, les langues et les systèmes de connaissances des communautés locales. 

·      La réconciliation entre terre et océan : le Réseau mondial de Réserves de Biosphère insulaires, côtières et marines comprend 235 territoires Réserves de Biosphère avec une population de plus de 140 millions d’habitants sur 2,4 millions de km2 de zones maritimes et côtières. Elles constituent des modèles de paysages terrestres et marins connectés : l’organisation par zones connectées des Réserves de Biosphère contribue à des systèmes écologiquement représentatifs et bien reliés d’aires ayant une importance particulière pour la biodiversité.

De plus l’UNESCO, tout comme la Réserve de Biosphère de Martinique, souhaite donner plus de retentissement aux voix des jeunes. La Réserve de Biosphère de Martinique vient d’accueillir le premier Forum des jeunes des Réserves de Biosphère de la Caraïbe, les 2 et 3 décembre 2022, auquel Coralie BALMY a participé.

 A la COP15, Coralie aura l’opportunité de porter ses actions et ses valeurs auprès d’acteurs institutionnels, d’acteurs privés, d’ONG, de membres de la société civile, et notamment, celles qu’elle partage avec les jeunes caribéens. Elle leur communiquera aussi son expérience de membre fondateur de l’Association Martinique Réserve de Biosphère, afin d’inspirer d’autres jeunes à porter les valeurs du Programme sur l’Homme et la Biosphère auprès de leurs territoires.

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Autres publications

Une émission mensuelle sur RCI

RCI et l’Association ont initié une série d’émissions mensuelles consacrée à la mise en valeur du territoire à travers la Réserve de Biosphère.Tous les troisièmes jeudis du