Le dossier de candidature de la Martinique entre les mains du Comité International du Programme Homme et Biosphère (MAB-Man And Biosphere) de l’UNESCO.

  • 01 Déc 2020

Après avoir validé en septembre le dossier de candidature de la Martinique, le Comité français du Programme Homme et Biosphère (MAB) de l’UNESCO a officiellement transmis le mois dernier le dossier de candidature de la Martinique à l’UNESCO . Si l’avis du comité international d’experts est favorable, l’UNESCO pourrait  valider la candidature de la Martinique en juin prochain, à condition que les problématiques liées au covid-19 ne retardent pas ce délai. La Martinique a toutes ses chances de rentrer dans le large réseau international des territoires « Réserves de Biosphère » en 2021 !

L’UNESCO communiquera alors la liste des nouvelles « Réserves de Biopshère  » sur l’ensemble de ses outils de communication (site internet, réseaux sociaux, bulletin d’information) et ce sera la première phase de mise en valeur de notre île sur la scène internationale.

L’association s’attachera à partir de cette étape à renforcer la transversalité des actions menées sur le territoire autour des enjeux de développement économique et social durable, ainsi que de préservation de la biodiversité exceptionnelle et de la richesse culturelle de l’île. Ce travail s’accomplira en coopération avec les acteurs publics et privés du territoire  et dans le respect des propositions définies par les Martiniquais lors des réunions de co-construction de la candidature dans les 34 communes de l’île.

La Martinique,  Réserve de Biosphère,  bénéficiera aussi de l’expérience des membres du réseau national, régional et international, pour mener à bien ses missions. En cette année 2020, le réseau caribéen s’est d’ailleurs agrandi: le Nord-Est de Tobago a été reconnu Réserve de Biosphère. La Caraïbe rassemble ainsi 14 territoires Réserves de Biosphère dans 8 pays.