Participation au colloque international Sel et Piment

“Retracer l’histoire des cuisines de la Caraïbe et d’Amazonie”, tel est le projet de départ porté par Guy DESLAURIERS et Patrick CHAMOISEAU, intitulé “AVEC SEL ET PIMENT, AUX ORIGINES DES CUISINES DE LA CARAÏBE ET D’AMAZONIE”.
Ce projet s’articule autour de deux supports :
– un film télévisé de 8 épisodes en partenariat avec France Télévisions.
– un livre de recettes, assurant la promotion des cuisines et des patrimoines immatériels et matériels de nos régions et ce faisant des métiers liés à la restauration, à l’hôtellerie et aux formations afférentes des jeunes.

En complément, une semaine d’échanges et de rencontres pour valoriser les cuisines de la Caraïbe et l’Amazonie s’est tenue du mardi 3 au vendredi 6 octobre 2023, en Martinique, avec des invités venant de la Caraïbe et de la Guyane. A cette occasion, l’agence de production audiovisuelle KREYOLIMAGES a accueilli des chefs cuisiniers mais aussi des archéologues, anthropologues, chercheurs d’horizons divers, afin de promouvoir la cuisine
caribéenne et amazonienne et échanger avec les différents
acteurs et apprentis du secteur. 

Le colloque international a aussi permis à des sociologues, des historiens, et des chefs d’intervenir sur les origines et les évolutions des cuisines de la Caraïbe et d’Amazonie.  Des sujets sur les saveurs perdues ou revisitées mais également sur de nouvelles approches telles que la cuisine végétale ont été abordés.

Ces thématiques résonnent avec les propositions d’actions sur l’identité culturelle du Plan de gestion de la Réserve de Biosphère, et avec celles exprimées par les participants du 1er Forum des jeunes de la Caraïbe, qui s’est tenu l’an dernier à Fort-de- France.
La Réserve de Biosphère accompagne donc cette belle initiative, répondant aux attentes des acteurs du territoire.

Partager:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Autres publications

Retour sur la Cap-Martinique

 Partie mi-avril de la Trinité-sur-Mer, la seconde édition de la Cap-Martinique s’est achevée le week-end du 11 mai avec l’arrivée du 51ème concurrent à l’Étang